• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Astuces, jeux et activités L'observation au service de la qualité éducative

L'observation au service de la qualité éducative

par Nicole Malenfant

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à faire de l’observation un acte pédagogique des plus essentiels au quotidien.

1) Que ce soit dans un petit carnet de notes, un journal de bord, un cahier d’observations ou sur une tablette de feuilles au mur, choisissez un outil adapté à vos besoins dans lequel vous noterez, dès que possible, les observations les plus significatives : remarque d’un enfant, comportement, effort, idée qui vous vient à l’esprit, etc.

2) Utilisez une écriture simple avec des phrases abrégées, des mots clés, des pictogrammes ou des symboles pour chaque enfant.

3) Assurez-vous de garder votre outil à portée de la main, crayon y compris, dans lequel vous prendrez l’habitude d’écrire tous les jours.

4) Bien qu’il n’y ait pas de temps idéal pour noter ses observations, il existe toutefois des moments qui s’y prêtent davantage comme pendant la sieste des enfants ou lors des jeux ou ateliers libres.

Le fait d’écrire régulièrement vos observations vous rendra plus attentif et mieux outillé pour intervenir.

DE BONNES RAISONS DE NOTER SES OBSERVATIONS AU QUOTIDIEN

  • Suivre l’évolution de chaque enfant : forces, difficultés, intérêts, etc.
  • Jeter un regard objectif sur chaque enfant.
  • Mieux saisir la dynamique de groupe.
  • Orienter les commentaires faits aux parents.
  • Enrichir les discussions avec les intervenants extérieurs, la conseillère pédagogique, etc.
  • Assurer le suivi entre les éducatrices du même groupe.
  • Éclairer les prises de décision.
  • Intervenir de manière réfléchie.
  • S’attarder à chacune des activités de la journée.
  • Identifier les causes possibles d’une difficulté ou d’un problème.
  • Faciliter la planification des interventions et des activités.
  • Garder des traces de ce qui marque le déroulement des journées.
  • Se préparer à rencontrer les parents ou les spécialistes : éducateur spécialisé, orthophoniste, etc.
  • Se doter de plus de crédibilité comme professionnel de la petite enfance.

BONNE CHANCE! À VOS TRUCS!