• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil

Jeux sonores et musicaux

par Nicole Malenfant

Vous n'avez pas d'oreille, pensez-vous, le sens du rythme vous fait défaut? Vous ne jouez d'aucun instrument de musique et vous croyez que vous chantez faux? Voici quelques petits jeux musicaux faciles à animer conçus spécialement pour vous. Pour les autres, musicien dans l'âme ou jusqu'au bout des doigts, il est fort à parier que ces courtes activités sauront aussi les intéresser. Une seule condition à respecter : la complicité avec les enfants.
En avant la musique!

Dansez, mimez, jouez à la statue avec les enfants ou à la chaise musicale au son de musiques entraînantes. Et profitez de l'occasion pour faire découvrir de nouveaux genres musicaux. Excellent pour le cardio et la relation affective avec les enfants.

Chantons et jouons avec les chansons

C'est le temps de sortir de votre mémoire les chansons de votre enfance : Savez-vous planter des choux, Meunier tu dors, Alouette aaa…. Et dédramatisez les oublis, les fausses notes, les paroles transformées. Plus on chante, meilleur on devient. Reprenez une chanson simple connue des enfants et amusez-vous avec eux à la transformer de mille et une façons : avec une voix de souris ou de géant, en wouf wouf ou en bê bê, en muet (en articulant les paroles sans émettre de sons), en frappant les rythmes avec ses mains, en la mimant, en changeant les paroles!

Place à la musique

Assis confortablement, faites entendre un extrait de musique instrumentale et prêtez l'oreille. «Qu'est-ce qu'on entend?» «Écoute ce que dit la musique…» Variez les styles musicaux et les compositeurs: rigaudon, dixieland blues, chant grégorien, poème symphonique. Le Carnaval des animaux de Camille St-Saëns demeure un incontournable pour ce type de jeu. Plaisir assuré avec «La Marche royale du lion», «Aquarium», «Kangourous», «Éléphant», etc. Et n'oubliez pas de faire entendre le même extrait musical régulièrement. Cela développe la mémoire auditive. Avec les plus vieux, identifiez ce à quoi la musique leur fait penser : un sentiment, une action, un souvenir, un personnage, une démarche, etc.

En rythme

Rassemblez des contenants de plastique pour en faire des tambourins (contenant de savon à lessive) ou des maracas maison (bouteille d'eau recyclé ou contenant de Yop auxquels on ajoute un peu de riz sec). Assurez-vous de la sécurité des objets sonores notamment en les scellant. Faites un orchestre avec ces instruments rudimentaires qui feront fureur auprès des enfants. En prenant part au jeu et à la parade que vous mettrez en branle, la cacophonie des petits musiciens vous sera tellement plus supportable. De toute façon, les enfants se lassent assez vite de trop de décibels.

Écoute pour voir

«Qu'est-ce qu'on entend? Écoute… » Avec les plus vieux, proposez-leur de fermer leurs yeux (la peur du noir empêchera quelques-uns de le faire; proposez- leur alors de poser leur tête sur la surface d'une table qu'ils entourent de leurs bras). Amenez les enfants à deviner les sons que vous produisez à partir d'objets ou de matériaux issus de leur environnement : le froissement d'un petit papier d'emballage de bonbon, le tintement d'une clochette, le frottement d'un papier sablé, le frappement de cuillères, etc. Faire entendre un objet à la fois pour commencer après quoi en ajouter un deuxième, puis un troisième selon la capacité des joueurs. Proposez à un enfant de faire le bruiteur à son tour.

La pause-oreilles

D'un enfant à l'autre, faites circuler un objet qui fait naturellement des sons (un trousseau de clés, un maracas, un papier d'aluminium, une bille dans une boîte) en s'efforçant de faire le moins de bruits possible. Proposez-leur de se déplacer avec l'objet en relevant le même défi. Un répit sonore très apprécié! Idéal après un jeu bruyant.

Qui a le trésor ?


Deux joueurs ou plus sont assis au sol, mains derrière le dos. L'un d'eux a dans ses mains des grelots qu'il garde précieusement comme un trésor. Tous font bouger le haut de leur corps en petites secousses continues. En même temps, un autre joueur placé face à eux fait le détective en tentant de trouver le détenteur du trésor. Apportez des variantes : inverser les rôles, changer d'objets sonores, augmenter la distance entre les joueurs et le détective.

Un mot magique

Demandez aux enfants de s'allonger confortablement au sol. Dites-leur qu'une fois calmes, vous passerez de l'un à l'autre leur murmurer à l'oreille un mot magique dont ils devront se rappeler. À votre demande, ils s'assoient et disent le mot magique entendu. Reprenez l'activité à un autre moment, mats cette fois- ci avec un fond de musique instrumentale relaxante. Remplacez le mot magique par une caresse magique (effleurer le front, serrer doucement une main, lisser les cheveux, etc.) Un moment d'attention et de détente qui fait du bien à chacun !
________________________________________________________________

Pédagogue et musicienne de formation, Nicole Malenfant a écrit le livre L'Éveil du bébé aux sons et à la musique dans lequel elle propose une panoplie de jeux sonores et musicaux pour les enfants de moins de trois ans. Elle prépare actuellement un ouvrage avec d'autres activités musicales pour les enfants de 3 ans et plus.


TOUS DROITS RÉSERVÉS Juillet 2011
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."